fbpx

Les aides financières à la rénovation énergétique

Habitat & Traditions > Habitat & Traditions, votre partenaire pour vos travaux de rénovation de votre habitation > Aide et crédit d’impôt à la rénovation et l’isolation > Les aides financières à la rénovation énergétique

Nous avons déjà abordé les principales aides à la rénovation énergétique notamment MaPrimeRénov’, le CITE, l’éco-PTZ ou encore l’aide financière d’Action Logement.
Pour vous aider à baisser la consommation d’énergie de votre maison, d’autres aides et dispositifs sont disponibles. Elles sont attribuées par l’Etat, par les collectivités ou par des entreprises privées.

La réduction de la TVA à 5,5 %

Le taux de TVA sur le coût des travaux qui visent à améliorer la consommation d’énergie peut être réduit. Il peut passer de 10 % à 5,5 %. Cette baisse de TVA peut s’appliquer aux propriétaires occupants, aux propriétaires bailleurs mais aussi aux locataires et aux sociétés civiles immobilières.

Les Certificats d’Economie d’Energie

Le dispositif appelé Certificats d’Economie d’Energie (CEE) est proposé par des entreprises fournisseuses d’énergie. Celles-ci doivent aider leurs consommateurs dans la rénovation énergétique de leur habitation sous peine d’être sanctionnées par l’Etat. Afin de remplir leurs objectifs et prouver que les entreprises incitent bien leurs clients à faire des économies d’énergie, elles reçoivent de la part de l’Etat les CEE. Toute personne qui souhaite engager des travaux visant à améliorer la consommation d’énergie de son logement peut être aidée par ces entreprises.

L’exonération de la taxe foncière

En fonction de votre commune, les collectivités locales peuvent vous exonérer de taxe foncière en cas de rénovation énergétique de votre logement. Il s’agit de l’exonération de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB). Cette exonération va de 50 à 100 % et dure 3 ans.

Le dispositif Habiter Mieux Sérénité de l’Anah

L’Anah (Agence nationale de l’habitat) peut accorder des aides dans le cadre de son programme Habiter Mieux Sérénité. Selon les ressources et si le logement a plus de quinze ans, les propriétaires occupants, les propriétaires bailleurs et les copropriétaires aux revenus modestes et très modestes peuvent en bénéficier.
Si vous prouvez que les travaux réalisés permettront un gain énergétique d’au moins 25 % et que vous êtes un ménage aux ressources modestes, vous pourrez être aidé à hauteur de 50 % du montant total des travaux HT (10 000 € maximum).

La réduction d’impôt Denormandie

Mis en place en 2019, le dispositif Denormandie permet aux futurs propriétaires bailleurs engageant des travaux de rénovation énergétique d’être défiscalisés. Cette défiscalisation ne concerne pas toute la France mais les 222 villes de taille moyenne participant au dispositif « Action cœur de ville » et celles s’inscrivant dans le programme d’expérimentation « Villes Patrimoniales ». Pour en bénéficier, un propriétaire bailleur doit acheter un bien à rénover qui sera ensuite loué pour une longue durée. Plus le logement sera longtemps loué, plus la réduction d’impôt est importante (pour une location qui durera 12 ans, la réduction d’impôt peut atteindre 21 %).

Les aides des collectivités territoriales

Pour réduire le coût des travaux de rénovation énergétique, vous pouvez vous tourner vers les collectivités territoriales. En fonction de votre projet, les régions, les départements, les intercommunalités ou les communes peuvent vous aider financièrement.
Vous l’aurez compris, beaucoup de ces aides pour la transition énergétique existent pour rendre sa maison moins énergivore. Un grand nombre sont cumulables entre elles. Pour réduire encore plus le coût des travaux faisant baisser la consommation d’énergie de votre maison, vous pouvez également vous tourner vers votre caisse de retraite par exemple ou encore bénéficier des aides Coup de pouce économies d’énergie.
N’hésitez pas à vous rendre sur le site faire.fr pour plus d’informations.

Vous avez un projet de rénovation ? Faites appel à nos experts !